Mme Marie-Josée D’Amours

C’est avec plaisir que je me présente en vous disant que je m’appelle Marie-Josée D’amours et que je suis à l’emploi de la Commission scolaire de Kamouraska/RDL, à titre de psychoéducatrice, depuis 11 ans déjà. Je suis présente à l’école deux journées par semaine, soient les mardis et jeudis.

Que peut bien faire une psychoéducatrice dans une école? Mon travail est très stimulant, puisque mes tâches sont variées. Que ce soit de façon individuelle, en sous-groupe ou en classe,  je travaille avec les élèves de la maternelle à la 6e année, à partir des besoins qui se manifestent sur : l’attention, l’organisation, la persévérance scolaire, la gestion des émotions, le stress de performance, le contrôle de la colère et de l’impulsivité, la gestion de conflits, l’intimidation, la confiance en soi, l’autonomie, etc.

Je peux aussi rencontrer certains élèves lors d’événements épisodiques tels : un décès, une séparation des parents, une maladie dans la famille, etc. Les demandes de services proviennent directement des enseignants ou des parents eux-mêmes. Ces dernièresdoivent être validées par la Direction de l’école. J’ai aussi la chance de travailler en étroite collaboration avec les partenaires externes que sont le CLSC, les pédiatres et l’équipe de pédopsychiatrie du CSSS.

Avec l’adoption du projet de loi 56 qui vise à contrer l’intimidation et la violence dans les écoles du Québec, je suis aussi responsable de ce volet dans notre établissement scolaire, depuis 2012. Mon rôle consiste donc à implanter des activités de prévention, d’assurer le suivi des élèves victimes et de rendre les jeunes intimidateurs plus conscients et responsables de leurs gestes et ce, toujours en collaboration avec les parents. J’attribue le plaisir de mon travail aux enfants qui reprennent le sourire, après avoir tenté quelques solutions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *